Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > août > 21

Vert de gris

21 août 2017 Brève Politique

Nicolas Hulot va prendre ses distances avec sa Fondation et les cosmétiques Ushuaïa, nous dit-on par décret gouvernemental, car cela risquait de perturber Macron et la vertueuse « transparence » exigée de ses ministres.

Le nouveau ministre a cédé les rênes de sa Fondation, qui ne porte plus son nom, ainsi que la gérance de sa société « Eole Conseil », dont il est actionnaire à 99,9 %, qui lui sert à empocher les royalties sur la marque Ushuaïa.

N’empêche que le ministre vert s’est versé entre 176 000 et 338 000 euros, selon les années, de 2012 et 2016, provenant essentiellement de L’Oréal qui commercialise les produits de marque. Quant à sa fondation, elle a bénéficié des largesses des « très écologiques » EDF et Veolia. De quoi fermer les yeux sur quelques centrales nucléaires et sur les perturbateurs endocriniens contenus par certains cosmétiques.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article