Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 13

Vaccin contre la variole du singe : tout baigne ? Pas si sûr !

13 août 2022 Brève Société

Lors d’une visite à l’institut Alfred Fournier, à Paris, qui accueille l’un des 139 centres de vaccination de l’Hexagone contre la variole du singe, le ministre de la Santé, François Braun s’est voulu rassurant : « Nous avons de quoi vacciner la population cible […], à savoir 250 000 personnes » a-t-il déclaré et d’affirmer que le gouvernement est « en capacité d’augmenter les vaccinations en fonction des besoins ». Cela n’a que très moyennement convaincu les associations et certains élus de gauche qui demandent l’ouverture d’une commission d’enquête sénatoriale. Il faut savoir en effet que depuis des mois ceux qui enquêtent sur l’état des stocks de vaccins anti-varioliques se sont vus systématiquement opposer « le secret défense ». En réalité ce « secret défense » n’est là que pour cacher le fait que la France, à l’instar d’autres pays comme la Belgique et les États-Unis, a très peu de stocks de vaccins troisième génération qui n’entrainent pas d’effets secondaires graves. Et elle a attendu le dernier moment pour en commander d’urgence. Bref on nous refait le coup du vaccin anti-Covid-19.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article