Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > juillet > 1er

Une politique de chasse aux migrants criminelle en Méditerranée

1er juillet 2019 Brève Monde

Le navire Sea Watch 3 a recueilli 53 migrants en patrouillant près des côtes libyennes. Après deux semaines à errer sur les eaux internationales, la capitaine, Carola Rackete, a finalement forcé le blocus italien et a accosté à Lampedusa pour amener les migrants à terre. À l’arrivée du bateau, la police l’a arrêtée et elle risque 10 ans de prison pour aide à l’immigration clandestine.

Depuis 2014, plus de 12 000 migrants sont morts en Méditerranée, à cause de la politique criminelle des responsables européens, à commencer par le gouvernement français, qui, en plus de persécuter les migrants, persécutent aussi ceux qui portent secours aux personnes en détresse.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article