Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 21

Un pillage fiscal à 140 milliards d’euros

21 octobre 2021 Brève Économie

D’après le journal Le Monde, ces vingt dernières années, 140 milliards d’euros auraient échappé au fisc d’une dizaine de pays européens, dont 33 milliards uniquement pour la France. Ces opérations «  d’optimisation fiscale  » sont simples comme bonjour. Les capitalistes étrangers sont taxés sur les dividendes qu’ils touchent sur les actions de groupes français cotés en Bourse. Pour échapper à l’impôt, il suffit de revendre brièvement ses titres à des banques françaises à l’approche du jour de versement des dividendes. Personne n’est donc taxé et les « investisseurs » récupèrent quelques jours plus tard leurs actions ainsi que les dividendes associés. Au passage, les banques se servent en prenant une commission, en France BNP Paribas, la Société générale, Natixis et le Crédit agricole. Ces magouilles se répètent dans toute l’Europe. Ni vu ni connu, je t’embrouille  ! Le fisc, parait-il, n’y voit que du feu.

Il serait facile de trouver les bénéficiaires de cette arnaque, sans parler des banques qui se sucrent au passage. Seront-ils un jour poursuivis et contraints de rendre ce qu’ils ont volé  ? Bien naïfs ceux qui y croiraient.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article