Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > février > 10

Un metoo qui fait froid dans le dos

10 février 2020 Brève Société

Dans son livre Un si long silence, la championne française de patinage artistique Sarah Abitbol raconte avoir été violée par son entraîneur pendant plusieurs années. Cela a encouragé d’autres sportives à témoigner de faits similaires.

Les présidents de fédération et de club, les coachs sont tout-puissants. Pour eux, il vaut mieux taire ou minimiser de tels événements pour assurer leur tranquillité. La ministre des Sports demande des démissions pour endiguer le scandale et lance des inspections. Mais ce n’est pas la première fois que des agressions sexuelles sont dénoncées dans ce milieu.

Non seulement la vigilance de tous et toutes s’impose, mais c’est tout le système du sport, professionnel comme amateur, qu’il faut remettre en cause.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article