Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > mars > 11

Un choix difficile pour les avocats...

11 mars 2019 Brève Politique

Depuis le 1er mars la Cour nationale du droit d’asile expérimente les audiences en vidéoconférence : les juges sont à Montreuil et les réfugiés... à Lyon ou en Lorraine. Quant aux avocats, ils doivent choisir entre être auprès de leur client pour l’aider à parler à une caméra ou être auprès du juge pour être plus convaincant dans leur plaidoirie.

Une justice expéditive et déshumanisée, voilà le rêve du gouvernement. Et c’est sur les réfugiés qu’on la teste, au « pays des droits de l’Homme ».

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés