Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 25

Un Premier mai contre la politique du patronat quel que soit le larbin à son service qui sortira des élections

25 avril 2017 Brève Politique

Le Premier Mai, c’est la journée internationale de lutte des travailleurs. Alors que Marine Le Pen mène campagne pour servir le patronat en divisant les travailleurs et en cultivant les préjugés xénophobes, alors qu’Emmanuel Macron, sûr de sa victoire, prépare déjà les futures attaques contre les conditions de travail, les salaires, les retraites et les services publics, ce Premier Mai est une première occasion de montrer que nous ne nous laisserons pas faire, qui que soit l’élu au second tour.

Ce sera l’occasion de faire dès aujourd’hui entendre nos revendications : l’augmentation des salaires, l’interdiction des licenciements, les embauches dans les services publics… Pour s’opposer au patronat et aux politiques d’austérité qu’on nous prépare, c’est dans les luttes, dans la rue et les entreprises que nous pourrons construire notre force, celle des travailleurs.

À Paris, manifestation au départ de la Place de la République, à 14 h 30
Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article