Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 22

Sport : nouvelles discriminations contre les athlètes transgenres

22 juin 2022 Brève Société

Du cyclisme à la natation en passant par le rugby à XIII, plusieurs fédérations sportives viennent de restreindre l’accès des athlètes transgenres aux compétitions féminines. Elles répondent ainsi à l’appel du Comité international olympique (CIO), qui avait demandé le 16 novembre dernier aux instances sportives d’établir leurs propres critères pour autoriser les personnes transgenres et intersexes de concourir à haut niveau. Une demande qui a été interprétée comme un feu vert à l’établissement de nouvelles restrictions et discriminations l’égard de ces athlètes. Par exemple, la Fédération internationale de natation a réservé l’accès de ses catégories féminines aux nageuses « devenues femmes avant la puberté », ce qui exclut la quasi-totalité des athlètes transgenres, dont la transition est généralement plus tardive. L’Union cycliste internationale, pour sa part, a doublé de 12 à 24 mois la « période de transition » pendant laquelle les femmes transgenres ne peuvent pas participer aux compétitions de haut niveau. Un net recul par rapport aux droits qu’elles avaient gagnés ces dernières années dans le monde du sport.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article