Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 16

Souvent Pécresse varie, bien fol est qui s’y fie

16 décembre 2021 Brève Politique

Valérie Pécresse, la candidate Les Républicains à la présidentielle, a annoncé avoir saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) après l’interview télévisée de Macron sur TF1. Elle s’indigne car, selon elle, cela rompt l’égalité de parole entre les différents candidats. Mais certaines mauvaises langues rappellent que le 31 janvier 2012, alors qu’elle était porte-parole du gouvernement Fillon, elle avait défendu bec et ongles le droit du président Sarkozy, pas encore officiellement candidat à sa propre succession mais déjà en campagne, de donner une interview vantant son bilan, interview diffusée simultanément sur huit chaînes de télévision. L’indignation de Pécresse est à géométrie variable.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article