Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > mars > 11

Sous-traitance aéronautique : surprofits sur la santé des travailleurs

11 mars 2019 Brève Entreprises

Pendant trois jours, 100 % des peintres d’ATE-Toulouse, sous-traitant pour la peinture des avions, ont fait grève pour exiger la mise aux normes de leur atelier. Alors qu’ils utilisent des peintures aux composants toxiques (dont le Chrome 6, cancérigène et mutagène), le système d’aspiration-ventilation est dix fois inférieur aux normes. Déjà en 2001, il avait fallu une grève pour obtenir des combinaisons de travail adaptées. Le directeur général a, ce coup-ci, dû accepter un calendrier de travaux et des mesures régulières du système d’aération.

Mais, derrière ATE, c’est le donneur d’ordre ATR (filiale à 50 % d’Airbus), parfaitement au courant des conditions de travail, qui utilise la sous-traitance pour accroître ses profits sur le dos des travailleurs, au mépris de leur santé.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article