Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > décembre > 10

Smic : les mauvais comptes d’Edouard Philippe

10 décembre 2018 Brève Politique

Le 4 décembre, le premier ministre déclarait que le Smic net augmenterait de 3 % net au premier janvier 2019. Ah bon ? Alors que le gouvernement lui-même a annoncé qu’il n’y aurait aucun « coup de pouce ». Dans ce cafouillage d’Edouard Philippe, où est le tour de passe-passe ?

Il n’y aura aucune augmentation du Smic, sauf celle obligatoire en fonction de l’indice des prix de l’Insee : 1,8%, ce qui est loin de représenter la hausse réelle du coût de la vie. Le 3 % dont a parlé le chef du gouvernement n’est qu’un calcul trafiqué en y intégrant notamment la baisse de cotisations salariales déjà en vigueur.

De qui se moque-t-on ? C’est bien au moins 300 € de plus qu’il nous faut !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article