Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > octobre > 12

Silence, on flique

12 octobre 2015 Brève

La librairie Discordia, ouverte depuis le 10 mai dernier à Paris, vend « des livres, journaux, tracts, brochures, (...) pour contribuer à la transmission de l’histoire des luttes » et « favoriser le développement des idées, en rupture avec l’Etat, la politique et le capitalisme ». Début juillet, des flics ont installé dans l’école d’en face une caméra de vidéosurveillance braquée sur l’entrée de la boutique. Celle-ci n’est pourtant visée par aucune enquête judiciaire comme a pu le vérifier le journal Libération.

Après les attentats du début de l’année, la police a vu ses moyens matériels et légaux augmenter au nom de la lutte contre le « terrorisme ». On voit aujourd’hui contre qui elle les utilise...

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article