Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 2

Sécurité au travail : « le patronat français est le pire d’Europe »

Jeudi 28 avril avait lieu la Journée internationale de la sécurité et de la santé au travail. Selon la Confédération européenne des syndicats (CES), si la tendance des années 2010-2019 se maintient et que rien n’est fait pour rendre les lieux de travail plus sûrs, l’Union européenne aura plus de 27 000 décès d’ici à 2029 (dont 8 000 décès projetés en France, contre 563 pour la Pologne). Pour la CES, les causes sont claires : « l’irresponsabilité de certains employeurs, qui font des économies pour augmenter leurs bénéfices au détriment de la sécurité, et de politiciens qui […] s’attaquent aux règles de bon sens en matière de sécurité et aux inspections du travail. » Elle ajoute que « le patronat français est le pire d’Europe » : la France est le seul pays européen où la tendance reste à la hausse, avec 7 800 accidents mortels recensés sur la période 2010-2019.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article