Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 15

Santé : la course aux opérations… et au profit

15 janvier 2022 Brève Société

Les journalistes de Cash investigation, le magazine de France 2, ont eu accès à la base de données qui recense toutes les activités des établissements de santé en France. Et ce n’est pas triste. Ils révèlent qu’en 2018, 812 hôpitaux et cliniques ont opéré des cancers sans autorisation et sans habilitation de l’État… et depuis lors, ça continue. La région où il y a le plus de problèmes est l’Île-de-France, avec 126 établissements dépourvus d’autorisation, suivie de près par la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 82 établissements. Pour le cancer du sein, ce sont 325 établissements qui opèrent sans autorisation, soit 42 % du total. Pour le cancer de la prostate, 160 établissements, soit 28 %. Ces hôpitaux et ces cliniques justifient cette pratique par « l’urgence ». Mais les spécialistes mettent en doute cette motivation et avancent un explication beaucoup plus plausible : ces opérations sont surtout très rentables pour les établissements qui les pratiquent. Idem pour les patients dialysés. Un néphrologue avoue qu’il gagne 4 000 euros par jour à les surveiller, alors que certains d’entre eux pourraient bénéficier d’une greffe du rein. Bref la mauvaise santé des uns fait la bonne santé financière des autres.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article