Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 30

Santé : ça coince avec le 15

30 août 2022 Brève Société

Comme partout dans le pays, depuis le mois de mai, la direction du CHU de Bordeaux filtre l’accès aux urgences adultes. Impossible d’y accéder sans passer un appel au 15 qui classe les cas selon leur gravité renvoyant certains patients vers les généralistes. Mais ce qui devait arriver arriva. Largement sous-doté en effectifs le service est à bout de souffle. Le syndicat Sud-santé demande à l’Agence régionale de santé des mesures « pour maintenir et augmenter les effectifs dans les services des urgences et du Samu » car « dans le cas contraire, le 15 ne pourrait plus assurer son rôle de tour de contrôle du système d’urgence, ni répondre correctement aux urgences vitales, ceci en raison de temps d’attente trop longs et inacceptables ». Et la Gironde n’est pas la seule à connaitre ce genre de situation dramatique.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article