Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > février > 1er

Sanofric : empocher l’argent public… pour licencier

1er février 2021 Brève Entreprises

Mercredi dernier, les salariés de Sanofi étaient à nouveau mobilisés pour dénoncer la suppression de 1 000 emplois en France, dont 400 postes de chercheur. Une politique dans la droite ligne des 3 600 CDI supprimés entre 2008 et 2017. Sans faire de lien, la direction annonce que l’élaboration du vaccin contre le Covid a pris un retard considérable.

En pleine crise sanitaire, le groupe pharmaceutique affiche ses priorités, avec 7,5 milliards de profits annoncés l’an dernier, et 4 milliards de dividendes versés aux actionnaires. Et encaisse tranquillement les chèques de l’État : 200 millions d’euros d’aides à la recherche, notamment pour les vaccins.

Face à leur logique capitaliste, affirmons la nôtre : nos vies avant leurs profits !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article