Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > janvier > 18

Rwanda : archives et archi-coupables

18 janvier 2021 Brève Politique

En accédant aux archives de la présidence Mitterrand l’an dernier, le chercheur François Graner a pu récupérer de nouvelles preuves du soutien complice de l’État français envers les génocidaires hutus. Le gouvernement de l’époque était au courant dès 1990 de la préparation du génocide, qui a conduit à la mort de plus de 800 000 Tutsis. Alors même que l’État français était représenté aux accords d’Arusha – dits « de paix » –, il y contrevenait en continuant à fournir des armes aux milices génocidaires, que les forces armées formèrent avant et pendant les massacres, avant de leur permettre finalement de s’échapper, et de les aider dans leur projet de « reconquête » qui a suivi le génocide.

Aujourd’hui comme hier, les gouvernements successifs tentent de gagner du temps et de minimiser leur responsabilité. Et quand Macron prétend reconnaître le rôle de l’État français, c’est pour nommer une commission rattachée au ministère de la Défense qui blanchit d’avance l’armée française dans une note publiée à l’automne !

L’impérialisme français ne recule devant rien, y compris les pires atrocités, pour maintenir son influence dans les zones qui lui sont stratégiques !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article