Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 9

Royaume-Uni : le racisme de la police londonienne à l’égard des jeunes Noirs

9 août 2022 Brève Monde

Rachel de Souza, la commissaire à l’Enfance pour l’Angleterre (qui joue le rôle de défenseure des droits des enfants), a exprimé son inquiétude devant l’ampleur du recours par la police de la capitale aux fouilles à nu sur des mineurs. Selon des chiffres fournis par Scotland Yard de 2018 à 2020, environ 650 personnes de 10 à 17 ans ont été soumises à ce type de fouille au corps. 58 % d’entre elles ont été décrites par les policiers comme étant noires, et plus de 95 % étaient des garçons. Dans 23 % des cas, la fouille a eu lieu sans la présence d’un adulte tiers, comme c’est pourtant requis par la loi. Plus de la moitié de ces fouilles n’ont débouché sur aucune poursuite, conduisant la commissaire à l’Enfance à penser qu’elles ne sont ni « justifiées ni nécessaires dans tous les cas ». Ce qui a déclenché l’affaire est la fouille infligée en 2020 à une adolescente noire dans l’infirmerie de son établissement scolaire. Elle avait été menée par deux policières, sans la présence d’un adulte tiers et alors que la jeune fille avait ses règles. Soupçonnée à tort d’avoir dissimulé du cannabis, la jeune victime avait été profondément traumatisée par cette affaire. Plusieurs manifestations de rue avaient alors eu lieu pour dénoncer le racisme de la police.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article