Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > avril > 19

Royaume-Uni : Boris Johnson s’assied sur la Convention de Genève

19 avril 2022 Brève Monde

L’accord conclu par le Royaume-Uni pour envoyer au Rwanda ses demandeurs d’asile est décrié par plusieurs ONG et par l’ONU, qui lui reprochent d’être à la fois cruel et illégal. Selon cet accord toutes les personnes franchissant illégalement la frontière du Royaume-Uni, soit environ 28 000 par an, seront envoyées au Rwanda, où leur dossier de demande d’asile sera traité de A à Z par des officiers rwandais. En échange, le Royaume-Uni versera au Rwanda environ 144 millions d’euros par an. Mais même si ces réfugiés se voient accorder l’asile politique, ils devront rester au Rwanda. L’accord contrevient au droit d’asile et à la Convention de Genève, dont le Royaume-Uni est signataire. Ladite Convention stipule en effet que les personnes qui franchissent une frontière pour demander l’asile ne sont jamais dans l’illégalité, même si elles font appel à des passeurs. Mais de cela Johnson, en difficulté dans les sondages après avoir été éclaboussé par divers scandales, s’en moque. Il est trop occupé à vouloir se refaire une virginité sur le dos des migrants. Il n’est d’ailleurs pas le seul politicien dans ce cas.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article