Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 27

Représentante du peuple ou agente de Renault-Nissan ?

27 juillet 2021 Brève Politique

L’ancienne ministre de la Justice de Sarkozy, Rachida Dati, a été mise en examen pour « corruption passive », « trafic d’influence passif » et « recel d’abus de pouvoir », excusez du peu. L’actuelle maire LR du 7e arrondissement de Paris est soupçonnée d’avoir touché 900 000 euros de Renault-Nissan entre 2010 et 2013 en tant qu’avocate pour des « prestations de conseil » ne correspondant pas à un vrai travail, mais à une activité de lobbying alors qu’elle était députée européenne.

Décidément, le personnel politique de la bourgeoisie est bien à l’image de ses maîtres : s’enrichir, quels que soient les moyens.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article