Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > février > 1er

Récidiviste

1er février 2016 Brève Entreprises

L’un des deux cadres de Goodyear d’Amiens-Nord qui s’est plaint d’avoir été « séquestré » par les ouvriers en 2014 vient de revenir à l’autre usine Goodyear d’Amiens, l’ex-Dunlop d’Amiens-Sud.

Il était un des organisateurs de la fermeture de l’usine d’Amiens-Nord. Son retour préjuge mal de l’avenir d’une usine que Goodyear prétend déjà « non rentable », où les syndicats avaient, contrairement à ceux d’Amiens-Nord, accepté en 2008 le travail en 4x8 (changement d’horaire tous les 2 jours) contre des promesses sur l’emploi. C’est toujours le même chantage patronal, comme avait fait aussi une autre usine de pneus de la région, Continental, pour imposer le passage de 35 à 40 h, avant de la fermer peu de temps après.

Raison de plus d’affirmer notre solidarité avec les les 8 de Goodyear et de ne jamais croire aux maîtres chanteurs du patronat.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article