Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 14

Rail : par ici la monnaie

14 juillet 2021 Brève Économie

Suivant la mode des privatisations et du partenariat public-privé, au moins trois régions (Paca, Hauts-de-France et Grand Est) prévoient d’ouvrir leurs lignes ferroviaires TER à la concurrence. Les candidats potentiels sont nombreux (Transdev, RATP, Deutsche Bahn, Trenitalia… sans oublier la SNCF) mais pour l’instant ils ne semblent pas se bousculer au portillon. Car s’ils sont tous friands de gagner de nouvelles parts de marché et de faire de nouveaux bénéfices (résultants de la pressurisation des salariés, de la hausse des tarifs, voire de la détérioration des services) ils ne veulent pas s’engager sans avoir l’assurance de substantielles aides des régions (dont les transports sont le principal poste budgétaire), voire de l’État. Ils veulent donc le beurre et l’argent du beurre.

Et tout ça sur notre dos.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article