Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > octobre > 29

Quand un ministre s’emmêle les pinceaux

29 octobre 2022 Brève Politique

Lors de l’examen du projet de financement de la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale, Jean-Christophe Combe, le ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des personnes handicapées a affirmé qu’une « assistante maternelle gagnait en moyenne trois smic, c’est-à-dire environ 4 000 euros net par mois ». « Trois smic en moyenne ? » s’est étonné un député dubitatif. « Oui, monsieur ! » a réaffirmé le ministre, droit dans ses bottes. Une déclaration accueillie par des huées et un tollé de plusieurs minutes. Finalement Combe a dû faire machine arrière et expliquer qu’il avait voulu dire « trois fois un tiers de smic, c’est-à-dire un smic ». Ce qui n’a pas convaincu grand monde. Qu’un ministre puisse penser un seul instant qu’une assistante maternelle gagne 4000 euros par mois montre la totale déconnexion de ceux qui nous gouvernent avec la réalité quotidienne des plus modestes.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article