Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 5

Quand les colonialistes se souviennent des harkis

5 juillet 2021 Brève Politique

Trente-trois députés LR viennent de signer un appel pour que soit versée une indemnité aux harkis. Les harkis étaient des Algériens enrôlés dans l’armée française pour combattre les nationalistes du Front de Libération Nationale. Autrement dit, ceux qui avaient choisi le mauvais camp. À la fin de la guerre, en 1962, une partie d’entre eux fut rapatriée en France tandis que ceux qui restèrent en Algérie furent pour beaucoup exécutés comme « collaborateurs » ou condamnés à des peines de prison. En France, ils furent parqués avec leurs familles dans des camps dans de très mauvaises conditions. L’armée et l’État n’eurent aucune reconnaissance pour leurs mercenaires.

Aujourd’hui, 59 ans plus tard, alors qu’il ne reste plus beaucoup de survivants, les héritiers des défenseurs de l’Algérie française affectent de découvrir le sort réservé à ces hommes. Beaucoup plus que d’aider les harkis encore en vie, l’objectif de cette opération est de flatter les nostalgiques du colonialisme et d’obtenir leurs voix.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article