Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mai > 16

Quand le capitalisme prend soin de la planète

16 mai 2016 Brève Société

En tournée en Europe, Ray Hillborn, professeur de sciences halieutiques dans une université américaine, avait défrayé la chronique en niant l’existence d’un problème de surpêche dans les océans. Quelques jours plus tard, l’ONG Greenpeace publiait des documents révélant l’ampleur de ses liens avec les industriels de la pêche, par le biais de nombreux financements.

Un conflit d’intérêt qu’il s’était bien gardé de mentionner, tout comme récemment le pneumologue Michel Aubier qui minimisait les effets de la pollution et roulait pour Total !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article