Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > mai > 8

Quand l’hôpital tue

En juin 2016, une infirmière de néonatologie de l’hôpital du Havre se suicidait à son domicile, s’inscrivant dans une terrible série de suicides de personnels hospitaliers. Une commission vient de reconnaître son décès comme un accident du travail et d’établir le « lien direct et unique » entre son suicide et ses conditions de travail.

Cette reconnaissance est importante pour la famille, mais aussi pour tous les hospitaliers qui subissent une dégradation constante de leurs conditions de travail : les politiques des directions hospitalières de réductions drastiques de moyens et de sous-effectif organisé sont meurtrières !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article