Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > septembre > 25

Procès Houssam El-Assimi : l’aide aux migrants criminalisée

25 septembre 2017 Brève

Houssam El-Assimi, militant engagé dans l’aide aux migrants était convoqué au tribunal le 21 septembre pour « coup au thorax » au policier qui l’interpellait lors de l’évacuation de migrants à Paris un an plus tôt : une violence démentie par les témoins, la vidéo censée prouver ce geste ayant été bizarrement détruite par la police. Face à cette accusation vivement contestée et peu crédible, le jugement du militant du collectif « La Chapelle debout » a été reporté au 19 octobre 2017.

Plutôt que d’accueillir dignement des gens fuyant les guerres et la misère, le pouvoir cherche à discréditer les militants qui les aident en les présentant comme des délinquants. Le seul délinquant est le gouvernement Macron qui, à l’instar de ses prédécesseurs, continue à harceler et à traquer les réfugiés à Paris comme à Calais.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article