Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 31

Privatisation déguisée des HLM

31 juillet 2021 Brève Économie

L’office HLM de Toulouse vient d’émettre 13,5 millions de « titres participatifs ». C’est-à-dire qu’il propose à des particuliers d’entrer dans son capital. Déjà, cet organisme avait passé des accords avec la Banque des territoires et des filiales de la Caisse des dépôts. Raisons invoquées : un déficit lié en particulier à la baisse des aides au logement et la nécessité de trouver des fonds pour construire de nouveaux logements. De nombreux locataires de HLM n’arrivent plus à faire face au paiement de leur loyer.

Le problème, c’est que les investisseurs entendent toujours rentabiliser leurs investissements d’une façon ou d’une autre. Or il n’existe aucun autre moyen que de faire rentrer des loyers plus élevés. Pour y parvenir, de nombreux organismes à vocation sociale sélectionnent des locataires plus aisés et se débarrassent des plus pauvres dès qu’ils le peuvent. À Toulouse, 75 % des demandeurs de logements sociaux seraient accessibles, vu leurs revenus, à une catégorie de HLM qui ne représente qu’un tiers des nouveaux chantiers.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article