Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 96, novembre-décembre 2014 > Espagne

Podemos dans le texte

20 novembre 2014 Convergences Monde

Ci-dessous un court extrait du discours de Pablo Iglesias au soir des Européennes 2014 (diffusé par les télévisions).

« (…) Pas grand monde ne s’attendait à ce que nous ayons un tel résultat, mais permettez-moi de faire un appel au deuil et à rester sur nos gardes. Les partis de la caste ont un des pires résultats de leur histoire. Mais je dois dire que nous n’avons pas encore atteint notre objectif de les dépasser. Demain, il y aura toujours six millions de chômeurs et ils continueront à expulser des familles dans notre pays. Demain, il y aura toujours des privatisations d’hôpitaux, des personnes travaillant dans des conditions honteuses, des jeunes obligés de s’exiler, il y aura toujours un quart des citoyens en situation de pauvreté, toujours des travailleurs migrants traités comme des animaux, il y aura toujours des banquiers intouchables, des banquiers corrompus qui montent dans des voitures officielles. Demain, Merkel et les pouvoirs financiers continueront à prendre des décisions contre nous et contre les gens.

Nous avons beaucoup avancé, nous avons surpris la caste, mais la tâche qui se présente à partir de demain est énorme. C’est pour cela que je veux demander à tous les gens engagés pour la défense de la démocratie de rester mobilisés. Podemos n’est pas né pour jouer un rôle de témoignage, nous sommes nés pour aller jusqu’au bout et nous irons jusqu’au bout.

(…) À partir de demain, nous nous mettrons au travail pour que, le plus vite possible, nous puissions nous féliciter que notre pays ait un gouvernement décent et que nous ayons mis dehors la caste. Nous allons travailler à l’union des peuples du Sud de l’Europe, en défense d’une souveraineté et d’une Europe digne et démocratique, une Europe dans laquelle aucun pouvoir financier ne passe avant les intérêts et la volonté des gens (…) »

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article