Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juin > 22

Plantage des sondages : c’est la faute… aux électeurs

22 juin 2021 Brève Politique

Comment chacun a pu le constater lors du premier tour des élections régionales de dimanche dernier, les sondeurs se sont complètement plantés, d’abord en sous-estimant l’abstention, ensuite en surestimant de beaucoup les scores du Rassemblement national. Sur France Inter Brice Teinturier, le directeur général délégué de l’Institut de sondage Ipsos, a doctement expliqué que tout cela résultait du fait que les électeurs ne s’étaient pas conformés aux estimations données par les sondeurs. Bref ils n’en ont fait qu’à leur tête. Voilà une explication éclairante. Mais cela fait un peu désordre.

La prochaine fois, pour ne pas qu’il y ait de problème, il suffira de répartir le nombre d’élus en fonction des enquêtes d’opinion en annulant le scrutin. Ce sera à la fois plus rapide et plus précis.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article