Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2020 > mai > 18

Petite « erreur » dans la marchandise…

18 mai 2020 Brève Politique

Après les 10 000 respirateurs achetés par l’État aux fabricants de l’automobile, et dont la majorité étaient inutilisables en salle de réanimation, voici l’affaire des 1 000 000 cotons-tiges !

Pour répondre à la pénurie de matériel médical que sa politique a elle-même créée, le gouvernement a commandé en hâte 1 000 000 écouvillons à l’entreprise chinoise MGI. Sauf qu’une grosse partie des écouvillons reçus par les hôpitaux sont destinés à des prélèvements dans la gorge, et non dans le nez comme on le pratique en France. MGI affirme pour autant « nous n’essayons pas de “profiter” de la situation, mais de participer à la lutte avec vous » : nous voila rassurés ! Quant à savoir si les écouvillons commandés seront effectivement livrés un jour, l’entreprise se montre moins rassurante en affirmant… faire de son mieux !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article