Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 4

Pendant la pandémie, les ventes d’armes continuent

4 septembre 2021 Brève Économie

Plus de 40 expositions internationales d’armement et de démonstrations aériennes militaires sont prévues dans le monde de début septembre à la fin de l’année. Sur les rangs pour les organiser : l’Espagne, la Pologne, le Royaume-Uni, Israël, Dubaï, l’Égypte, la Thaïlande, la France, l’Allemagne, l’Italie, la Slovénie, la Tchéquie, la Serbie, le Pakistan, les Philippines, la Croatie, Singapour, Bahrein, le Chili, le Brésil, le Vietnam et bien d’autres. Selon un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, les dépenses militaires mondiales se sont élevées en 2020 à 1 981 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,6 % par rapport à l’année précédente. Et, malgré l’impact de la pandémie de Covid-19, les ventes d’armes ont représenté en 2020 2,4 % du produit intérieur brut mondial, contre 2,2 % en 2019. Le secteur de l’industrie militaire, dans ses composantes terrestre, navale, aérospatiale et cybernétique, entame désormais les quatre derniers mois de 2021 avec une vigueur renouvelée et met les bouchées doubles pour compenser les salons annulés au premier semestre de cette année du fait de la pandémie.

Et pendant ce temps, 70 % de la population mondiale attend toujours d’être vaccinée faute de moyens financiers. Cherchez l’erreur !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article