Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 10

Peine de mort : les paroles et les actes

10 octobre 2021 Brève Politique

À l’occasion du 40e anniversaire de l’abolition de la peine de mort, Emmanuel Macron a déclaré au Panthéon que, dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne au premier semestre 2022, il comptait organiser «  à Paris avec l’ONG Ensemble contre la peine de mort, une rencontre rassemblant les sociétés civiles des États appliquant encore la peine de mort ou un moratoire, afin de convaincre leurs dirigeants de l’importance et de l’urgence de l’abolir  ». Fort bien. Mais un signe fort de la volonté présidentielle d’aller de l’avant serait, par exemple, de ne plus livrer d’armes aux pays «  amis  » qui pratiquent la peine de mort à tour de bras, comme l’Égypte et l’Arabie saoudite. Mais il y a bien peu de chance que cela arrive, car il ne faut pas mélanger les grandes envolées morales et les affaires. Business is business  !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article