Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 18

Passe vaccinal : haro sur les non-vaccinés

18 décembre 2021 Brève Société

Dernière annonce de Castex en matière de lutte anti-Covid : désormais pour avoir un passe sanitaire il ne sera plus suffisant d’être testé négatif, il faudra être vacciné. Adieu le passe sanitaire, bonjour le passe vaccinal. Au passage il a stigmatisé les non-vaccinés en affirmant notamment qu’il « n’est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner affecte la vie de tout un pays ». C’est aller un peu vite en besogne. Car si aujourd’hui chacun devrait être vacciné pour son propre bien et le bien de tous, cela ne fait pas autant des non-vaccinés les responsables de la situation actuelle. Si le virus revient en force sous la forme du nouveau mutant Omicron, c’est qu’il trouve le moyen de muter et de se multiplier parmi les centaines de millions d’habitants des pays pauvres qui n’ont pas de structures médicales adéquates et reçoivent les vaccins au compte-goutte. La réticence de la plupart des pays riches d’honorer leurs promesses d’envois massifs de vaccins vers les pays en développement faites dans le cadre de l’Organisation mondiale de la santé, et le refus, défendu notamment par Macron, de lever les brevets sur les vaccins et d’en faire un bien commun pour l’ensemble de l’humanité expliquent en grande partie la persistance et l’approfondissement de la pandémie. Il ne faut pas se tromper de cibles, ni de responsables.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article