Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 99, mai-juin 2015

Pas de prison pour Gaëtan et ses camarades

Après les défilés massifs dans le pays, le 11 janvier, d’indignation contre les assassinats à Charlie Hebdo et au supermarché kasher de la porte de Vincennes, le gouvernement s’était acharné à nous expliquer à quel point la liberté d’expression était essentielle pour « notre pays ». Mais quelques mois plus tard, le 1er avril, Gaëtan, un étudiant de Toulouse, a été condamné lors d’un procès en appel à six mois de prison dont deux mois fermes et 1 100 euros d’amende. Pour avoir manifesté en décembre à Toulouse contre la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens. Les arrestations s’étaient alors multipliées, avec toujours le même motif : violence contre la police ! On sait que la police a toujours raison, même quand c’est elle qui frappe à terre des jeunes manifestants qui se dressent contre ses violences. C’est pourtant bien une grenade lancée par un gendarme qui a tué Rémi Fraisse.

Ces condamnations, dont celle de Gaëtan, sont d’une terrible injustice. Un soutien s’organise autour de son cas et de celui des autres condamnés. Il est nécessaire de les soutenir.

Millie TERNAN

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !