Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 31

Pas-de-Calais : le préfet condamné… du moins pour l’instant

31 mars 2022 Brève Société

Le préfet du Pas-de-Calais vient d’être condamné pour s’être affranchi de l’autorité judiciaires lors du démantèlement, le 29 septembre 2020 sur la zone dite du Virval, d’un camp occupé par plus de 800 personnes candidates au passage en Grande-Bretagne. Onze migrants et huit associations d’entraide avaient porté plainte contre lui. Mais, outre le fait que le préfet peut toujours faire appel, ce que lui reproche la justice n’est pas tant d’avoir saccagé une aire de regroupement d’exilés mais de l’avoir fait sans suivre rigoureusement la procédure. Bref les migrants et leurs amis auraient tort de se réjouir trop vite…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article