Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > avril > 9

Partenaires particuliers

9 avril 2018 Brève Monde

Lors de la visite en France du prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, du 8 au 10 avril, pas question pour l’Élysée de mettre des conditions aux ventes d’armes. Et surtout, ne pas parler de choses qui fâchent avec son deuxième client en matière d’armement. Sébastien Nadot, député LREM, le dit lui-même : « Je sais que c’est un secteur économique non négligeable pour notre pays, mais à l’arrivée, ce sont des gens déchiquetés par des obus ».

Les armes vendues à l’Arabie Saoudite sont utilisées pour bombarder le Yémen dans une guerre qui a fait 10 000 morts et un million de déplacés depuis 2015.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article