Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 9

Paris sportifs ou comment plumer les plus pauvres

9 juillet 2021 Brève Société

On connaissait déjà le loto dans lequel beaucoup de gens claquent du fric toutes les semaines en rêvant toucher le gros lot. On a maintenant les paris sportifs, un système encore plus pervers. Car, si personne n’ignore que le loto est un jeu de hasard qui vous laisse une chance sur un million de gagner une somme significative, les organisateurs de paris sportifs font croire que c’est l’expertise, la compétence qui permettent de gagner. Leurs publicités agressives ciblent tout particulièrement les jeunes de milieux populaires en mettant en scène des personnages dans lesquels ils peuvent se reconnaître avec des slogans démagogiques du genre « Le pari est plus fort quand on le vit ensemble » ou « Bouscule le game ».

Ce sont des sociétés privées « agréées », dont certaines appartiennent à des clubs sportifs, qui gèrent ces paris. Leur chiffre d’affaires n’a cessé de monter. 5,4 milliards d’euros en 2020 et 2,2 milliards pour le premier trimestre 2021.

Arnaquer les plus démunis en leur faisant miroiter des gains faciles, c’est la dernière trouvaille de parasites cautionnés par l’État qui récupère 10 % de cette manne.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article