Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 22

Palestine : rendre la vie impossible à la population

22 août 2021 Brève Monde

Le quotidien israélien Haaretz du 19 août a publié la photo d’un paysan, Salim Abu Tayeb, qui vit dans la vallée du Jourdain. Désespéré, l’homme montre au journaliste un tas de parpaings éparpillés au sol. Ils soutenaient auparavant huit panneaux solaires mis en place il y a deux mois par GVC (groupe de volontaires civils), une ONG italienne, pour permettre à la famille d’avoir de l’électricité et de faire fonctionner une pompe à eau. Les soldats israéliens sont arrivés à l’aube, ont démonté les panneaux puis les ont emportés, laissant la famille démunie car, vivant isolée, il lui est impossible de se brancher sur des réseaux d’eau ou d’électricité. Et ce n’est pas une exception. Dans un autre village, Jubbet Adh-Dhib, proche de colonies israéliennes, l’armée a confisqué 96 panneaux solaires et de l’équipement électronique du système électrique, d’une valeur de 500 000 euros, offerts par les Pays-Bas aux villageois et installés par l’ONG israélo-palestinienne Comet-ME, spécialisée dans la fourniture d’électricité et d’eau potable aux localités isolées. Le gouvernement néerlandais a protesté auprès de l’État hébreu, jusqu’à présent sans résultat.

Depuis 2016, plus de 300 structures, réalisées avec le soutien des ONG et de l’Union européenne, ont été démolies par Israël en Cisjordanie occupée, après l’entrée en vigueur d’une procédure permettant aux occupants de démolir une structure construite « sans permis » dans les 60 jours de sa construction. Le but est simple : pourrir la vie de la population palestinienne en la privant d’eau, d’électricité, de permis de construire, voire du droit de faire paître ses troupeaux et l’obliger à partir. Les terres sont ensuite considérées comme « abandonnées », accaparées par l’État sioniste, puis remises à des colons juifs. La sinistre réalité d’un système d’apartheid et d’exclusion au quotidien.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article