Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 4

Palais présidentiel : la fièvre des sondages continue de sévir

4 novembre 2021 Brève Politique

Dans le procès dit des sondages de l’Élysée, Nicolas Sarkozy a refusé de répondre au juge du tribunal correctionnel en invoquant son immunité. En cinq ans il avait fait réaliser pour pas moins de 9,6 millions d’euros de sondages, sans appel d’offres. Ses successeurs, Hollande et Macron, s’étaient engagés à rompre avec cette pratique. Formellement ils l’ont fait. Mais ils se sont contentés de refiler le bébé au Service d’information du gouvernement qui dépend du Premier ministre. L’honneur présidentiel est sauf. En 2020, ledit Service a commandé 42 études et sondages pour un montant de 2,6 millions d’euros. En 2021, entre janvier et septembre, on en était déjà à 2,1 millions. Et d’ici la fin du quinquennat le record de Sarkozy risque d’être battu. Merci pour le contribuable qui au final paie l’addition.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article