Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > mars > 6

PSA-Opel : un mariage aux frais des travailleurs

6 mars 2017 Brève Entreprises

Ce lundi 6 mars, PSA a officialisé le rachat d’Opel à General Motors. L’entreprise devient ainsi le deuxième plus gros constructeur automobile européen. Cette opération illustre la bonne santé financière de PSA, confirmée par les résultats de 2016.

Mais les travailleurs, sur le dos de qui s’est faite cette croissance spectaculaire des bénéfices, n’en tirent aucun profit. Et il y a fort à parier que les salariés d’Opel subiront la même politique que les salariés de PSA : augmentation des cadences, fermetures de sites et plans de licenciements.

Que ce soit en France, en Allemagne, en Espagne ou en Slovaquie, les travailleurs de PSA et Opel ont désormais à faire face aux mêmes patrons rapaces !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article