Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > septembre > 10

Ouragan Irma : catastrophe naturelle et sociale

10 septembre 2017 Brève Monde

Après le passage dévastateur de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin, Macron a pointé du doigt le réchauffement climatique.

S’il est incontestable que ce dernier entraîne une augmentation de l’intensité des catastrophes naturelles, leurs conséquences sont largement aggravées par la misère sociale qui règne dans certaines parties de ces îles.

Les quartiers pauvres de Saint-Martin comme Sandy Ground ne sont plus désormais que des amas de tôles, et leurs habitants tentent de survivre en plaçant plus d’espoir dans la solidarité des habitants que dans l’aide du gouvernement, toujours plus prompt à soutenir les complexes touristiques. Ainsi la Caisse centrale de réassurance, chargée des catastrophes naturelles, a annoncé un chiffre de 1,2 milliard d’euros… mais ce montant ne vaut que pour les habitants qui ont une assurance. Pas pour la majorité des habitants pauvres de Saint-Martin. Et abjection des abjections : le pouvoir se montre plus prompt à envoyer des escouades de militaires et policiers contre des pillages commis par une partie de la population pauvre aux abois (là, il y a du fric) que pour affréter ne serait-ce que la dizaine d’avions pour évacuer le maximum de monde avant l’ouragan José (là, il n’y en a pas !).

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article