Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > septembre > 5

« Nul devoir ne s’impose aux riches » (L’Internationale)

5 septembre 2016 Brève Société

Apple a été condamné par la Commission européenne à verser 13 milliards d’euros au fisc irlandais.

Le gouvernement irlandais a décidé de refuser cette somme (qui représente un quart du budget annuel du pays) et de faire appel. Pourtant, l’Irlande faisait partie, il y a peu, des pays européens les plus endettés.

Tous les bénéfices réalisés par Apple en Europe sont affectés à une filiale, domiciliée en Irlande. En échange, Apple a bénéficié d’un taux d’imposition de 1 % entre 2003 et 2014, et depuis d’un taux de… 0,005 %, soit 50 euros d’impôt pour chaque million de bénéfice !

Apple n’est évidemment pas la seule multinationale à bénéficier de ces « petits » arrangements. La plupart d’entre elles ont trouvé un pays d’accueil (Luxembourg, Pays-Bas…) leur permettant d’échapper presque entièrement à l’impôt. Dans ce cas, on ne parle pas de fraude mais d’« optimisation fiscale ».

Entretemps, on demande des sacrifices aux populations au nom de la dette de leurs États.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article