Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 4

Ne pas confondre business et défense des droits humains

4 décembre 2021 Brève Monde

Tournée rentable, sinon triomphale, de Macron dans les pays du Golfe. Le 3 novembre, à Dubaï, il a annoncé que les Émirats arabes unis avaient signé un important accord d’armement. Il s’est rendu ensuite au Qatar et en Arabie saoudite, ce dernier pays étant toujours un des plus gros clients de l’armement français. Au menu des discussions : le terrorisme, le radicalisme islamiste (dont le régime wahabiste saoudien est un bon exemple) et la stabilité régionale. Mais pas un mot sur le droit des femmes, la persécution des LGBT, les décapitations et les assassinats des opposants, ou, particulièrement au Qatar, sur le sort des travailleurs immigrés, privés de tout droit et qui meurent par centaines pour construire les stades de la future Coupe du monde de foot. Pas un mot non plus sur la sale guerre que l’Arabie saoudite et les Émirats mènent depuis des années au Yémen. Les affaires sont les affaires et il ne s’agit pas de gâcher tout ça en soulevant des questions qui fâchent.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article