Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juin > 6

Monsanto : en guerre contre la science pour sauver son Roundup

6 juin 2017 Brève Société

La multinationale des OGM et des herbicides gagne des milliards en vendant un pesticide, le Roundup, à base de glyphosate et les semences génétiquement modifiées (OGM) qui le supportent. Depuis que le Centre international de recherche sur le cancer a déclaré le glyphosate cancérogène pour l’animal et « cancérogène probable pour l’homme », le géant américain lui a déclaré la guerre ainsi qu’à d’autres organismes de recherche indépendants. Calomnies, intimidations, assignations des scientifiques par ses avocats, menaces de supprimer les bourses et les financements pour ces recherches, intense activité de ses lobbys auprès de l’Autorité européenne de sécurité des aliments et de la Commission européenne pour prolonger l’autorisation du Roundup en Europe : la multinationale recourt aux moyens les plus brutaux pour imposer ce produit toxique, soupçonné aussi d’être un perturbateur endocrinien. Pour Monsanto, les profits passent avant tout.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article