Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 2

Migrants : la Cimade contre les préfectures

2 décembre 2021 Brève Société

La Cimade et six autres organisations humanitaires ont assigné vingt-deux préfectures devant les tribunaux administratifs pour atteinte aux droits des migrants. En effet les préfectures en question avaient décidé de fermer leurs portes aux migrants, demandeurs d’asile et réfugiés, qui voulaient régulariser leur situation ou faire renouveler leurs papiers. Désormais ils ne pouvaient plus effectuer ces démarches que sur Internet. Or non seulement tous n’ont pas accès à un ordinateur, mais beaucoup d’entre eux ne maitrisent pas ou mal le français. De plus, en mai dernier, un rapport de la commission des Finances de l’Assemblée nationale soulignait que « les moyens dédiés au droit de séjour ont décru dans les préfectures au cours des cinq dernières années ». C’est-à-dire qu’on a diminué le nombre de fonctionnaires spécialisés dans l’accueil des migrants tout en augmentant ceux affectés… à leurs expulsions. Bienvenue dans la France universelle, généreuse et fraternelle célébrée par Macron il y a trois jours au Panthéon.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article