Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Les articles du site

Méthode Macron, suite : défendre un modèle social... pour mieux le dézinguer

13 juillet 2021 Article Politique

Lors de son allocution, Macron a tenu à rendre hommage au « modèle social français ». On comprend sa logique : c’est ce qui lui a permis de financer largement le chômage partiel dont nombre de grandes entreprises ont bénéficié pendant les différents confinements. Sans aucun contrôle et sans aucune sanction financière pour les patrons qui en ont abusé. En revanche, le fait que bon nombre de jeunes et moins jeunes aient dû avoir recours à l’aide alimentaire durant cette période est passé sous silence.

Prétendre se montrer social pour mieux nous attaquer n’est pas une gymnastique trop complexe pour le « en même temps » macroniste : il annonce qu’il va mettre en œuvre la réforme de l’assurance chômage au 1er octobre prochain, alors que le Conseil d’État l’a suspendue fin juin, car elle entraînera une très forte baisse de revenus pour les personnes privées d’emploi.

Il n’empêche : dans cette période où les licenciements explosent, Macron continue à faire comme si on pouvait trouver du travail « en traversant la rue ». Dans la même logique, il annonce qu’il faudra « travailler plus longtemps et partir à la retraite plus tard »... en remettant sa réforme des retraites sur la table. Il précise toutefois qu’il attendra que l’épidémie soit maîtrisée pour en reparler... Mais c’est peut-être notre colère qu’il a peur de ne pas maîtriser !

(Photo : Paris, le 19 juin 2021. Copyright : Photothèque Rouge /Martin Noda / Hans Lucas)

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article