Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 20

Méditerranée : un navire de secours aux migrants menacé par les Libyens

20 novembre 2021 Brève Monde

Les autorités libyennes ont ordonné jeudi à l’équipage du navire humanitaire allemand Sea Watch 4 de quitter la zone de sauvetage où il se trouvait, sous menace de se faire escorter en Libye. Ce n’est pas la première fois que les bâtiments affrétés par l’ONG du même nom font face à de telles menaces. Peu de temps avant l’altercation, les équipes de l’ONG avaient porté secours à 90 personnes, dont des femmes enceintes et des enfants, en détresse à bord d’un canot pneumatique surchargé auxquels se sont ajoutés 6 autres migrants qui se trouvaient à bord du patrouilleur, qui ont sauté à l’eau et ont été secourus par le Sea Watch 4. Depuis 2017, l’Italie fournit à la Libye des vedettes rapides permettant d’intercepter les migrants et l’Union européenne (UE) a alloué 32,6 millions d’euros aux garde-côtes libyens pour qu’ils empêchent ces derniers d’atteindre les côtes européennes. Depuis le début de l’année, 29 427 personnes ont été interceptées en mer par les autorités libyennes. De retour en Libye, la majorité d’entre elles sont transférées dans les centres de détention du pays, où elles risquent torture, violences diverses et exploitation. Et l’UE, complice, laisse faire et regarde ailleurs…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article