Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > septembre > 10

Malaisie, paradis des exploiteurs, enfer des travailleurs

10 septembre 2017 Brève Monde

Avec une croissance régulière de près de 5 % par an, le pays attire les multinationales : Renault, Bosch, Dell, Philips… Les agences qui recrutent la main-d’œuvre pour ces firmes occidentales promettent de bonnes payes aux jeunes travailleurs de différents pays, dont 730 000 venus d’Indonésie. La réalité est tout autre : parqués dans des dortoirs d’usine hideux, mal ventilés, où règne une chaleur étouffante, avec des salaires souvent inférieurs à 200 euros pour des journées de travail de 10 ou 12 heures, des heures supplémentaires non payées et sans jours de repos, ces travailleurs pauvres, souvent illettrés, sont victimes de nombreux abus favorisés par une législation complaisante, peu ou pas appliquée. C’est tout bénéfice pour ces firmes multimilliardaires qui prospèrent sur la misère de cette jeunesse prolétaire.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article