Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > septembre > 5

Licenciements bon marché

5 septembre 2016 Brève Entreprises

Une quarantaine de salariés de huit magasins de la chaine Dia, vendus en mai dernier par Carrefour au groupe Gastt, ont cessé d’être payés depuis le mois de juillet. La raison ? Le repreneur était bidon et n’a en réalité pas les moyens de reprendre l’activité. Plusieurs magasins ont donc été fermés dès l’été sous prétexte de travaux de rénovation, et n’ont jamais rouverts depuis, laissant les employés qui y travaillaient sur le carreau, sans que Carrefour n’ait à débourser le moindre centime d’indemnité.

Même pour les grands groupes comme Carrefour, il n’y a pas de petits bénéfices, quand il s’agit de les faire sur le dos des salariés.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article